L’histoire

Juin 1911 :

Débuts de l’activité aéronautique à Villefranche de Rouergue :
pendant 3 jours des « démonstrations » de vol moteur
eurent lieu dans les prés de Treize-Pierres (actuellement magasin Leclerc)
avec les aviateurs CHAUSSE et LUSETTI.

fete-1911-b-recadree

 

fete1911_0

La même année, EMILE GASC, demeurant à Martiel,
construisit lui-même son monoplan
et le fit voler dans sa propriété de LENQUE.

emile-gasc

Juin 1939 :

Au cours des fêtes de la Saint Jean,
une démonstration aérienne a lieu avec, entre autres, la participation
d’ADRIENNE BOLLANT et de « trapézistes-parachutistes ».

1933 :

Un aéro club naissant (en fait une section villefranchoise de l’aéro-club des Causses )
organise un meeting sur le terrain jouxtant la route de Montauban
(au niveau de l’actuelle ZAC de la Glèbe).
Participent à ce meeting : MALINVAUD sur avion GOURDOU-LEUSSEURE, DELATY sur MORANE SAULNIER et NOUVEL de l’AEROPOSTALE.

Avril 1934 :

Création des AILES VILLEFRANCHOISES,
section de l’Aéro club de l’Aveyron.
Des manifestations (promenades aériennes, baptêmes)
sont organisées sur le terrain de GAY près de Saint Rémy.

En septembre, un meeting a lieu sur le terrain de BERNUSSOU
près de Villefranche. De nombreux pilotes font de la voltige
(encore appelée à cette époque : « acrobaties »).
Ce meeting est renouvelé en Novembre.

Juillet 1935 :

On se plaint à Villefranche de l’absence d’un terrain d’aviation.
En fin d’année, une fête aérienne se déroule à Sainte Croix.

1936 :

aviation-populaire

Création de l’AVIATION POPULAIRE,
qui se juxtapose à l’aéro club (créé en 1933).
Cette même année voit se dérouler une manifestation
sur le « beau plateau de GRAVES ».
Les formalités nécessaires à l’installation d’un terrain traînant,
un aérodrome est aménagé à la BORIE DE CABROL près de Sainte Croix.

Juillet 1937 :

aerodrome-cabrol

cabrol02

A la Borie de Cabrol, un grand meeting est organisé
avec la participation de MALINVAUD.
A cette époque le pilote instructeur était le villefranchois IRENEE JONQUIERES,
possesseur d’un avion Potez 36.
L’activité de ce club est importante, de nombreux pilotes sont formés et
beaucoup de Villefranchois font leur baptême de l’air.

1939 à 1945 :

Les avions du club sont confisqués
et le terrain de la Borie de Cabrol est rendu impraticable.

1945 :

Recherche d’un nouveau terrain.
Pendant ce temps un STAMPE SV 4 est acheté en Juillet 1947.

jonquiere-stampe-sv4

Irénée Jonquières dans le Stampe SV4 baptisé « Le Rouergue ».

1950 :

Un PIPER J3 est acheté.

piper-1950

 

1953 : 


L’aérodrome à ses débuts (piste plus courte que l’actuelle)

Le club aménage sur le terrain de GRAVES, actuel aérodrome 
et prend le nom de AERO CLUB DU ROUERGUE.

Le parc avions est complété par l’achat d’un GUERCHAIS ROCHE.

 

17 Juillet 1955 :

Inauguration du nouveau terrain avec un grand meeting auquel participent entre autres :
Le chevalier d’ORGEIX, champion de France de voltige,
et le mannequin vedette de chez DIOR, Colette DUVAL, 
championne de France de parachutisme.


Le Chevalier d’Orgeix et sa panthère

 
Remise d’un bouquet à Colette Duval après son saut en parachute 

 

Dans les années 60, l’aérodrome de GRAVES accueille 
les NORD 2501 (NORATLAS) de l’armée de l’air, venant de Toulouse Francazal.

 

Le parc avions s’agrandit, un Jodel AMBASSADEUR est acheté.

Irennée JONQUIERES « baptise » le Cardinal MARTY 
et accueille souvent Georges POMPIDOU lors de ses venues sur le terrain de Graves.


Le Cardinal Marty qui part pour un baptême de l’air 


M. Georges Pompidou, premier ministre, et Madame entourés de M. Irénée Jonquières, président de l’aéroclub, et M. Robert Roques, avant de prendre place dans l’avion Aerocommander de la Protection Civile 

Le Tour de France Aérien fait escale à Villefranche.

De nouveaux avions sont achetés :
Un MORANE SAULNIER MS 890 B, un JODEL WASSMER D 120 et un WASSMER BALADOU.
Depuis sa création, l’Aéro club a toujours disposé d’un moniteur instructeur pour former les nouveaux pilotes.

Dans les années 70 une section CNRA (constructeurs amateurs) voit le jour, menée par DAYDOU,  PASCAL, MAURY…un premier avion JODEL D 92 « Bébé » est construit, d’autres suivront.

 

 

Ainsi va l’aéro club…au gré du vent.

 

 

Laisser un commentaire